14ème législature

Question N° 13930
de M. Gérald Darmanin (Union pour un Mouvement Populaire - Nord )
Question écrite
Ministère interrogé > Intérieur
Ministère attributaire > Intérieur

Rubrique > police

Titre > police nationale

Analyse > effectifs. statistiques.

Question publiée au JO le : 18/12/2012 page : 7495
Réponse publiée au JO le : 09/04/2013 page : 3901

Texte de la question

M. Gérald Darmanin interroge M. le ministre de l'intérieur sur les effectifs de la police nationale. Il souhaiterait obtenir, par tableau, les chiffres relatifs aux effectifs de police nationale pour chaque département en 2012.

Texte de la réponse

u 1er janvier 2012, les effectifs de la police nationale dans les départements français s'établissaient comme suit. Toutefois, ces chiffres sont établis selon le principe de la résidence administrative, et sont comptabilisés au titre du département chef-lieu des agents des services dont le ressort d'activité peut-être interdépartemental, régional, zonal ou même national, toutes missions de police confondues.
NUMÉRO
département
DÉPARTEMENT EFFECTIF TOTAL
police nationale
01 Ain 297
02 Aisne 665
03 Allier 387
04 Alpes-de-Haute-Provence 133
05 Hautes-Alpes 198
06 Alpes-Maritimes 2 809
07 Ardèche 183
08 Ardennes 402
09 Ariège 131
10 Aube 448
11 Aude 577
12 Aveyron 221
13 Bouches-du- Rhône 7 365
14 Calvados 771
15 Cantal 100
16 Charente 302
17 Charente-Maritime 729
18 Cher 462
19 Corrèze 223
2A Corse-du-Sud 480
2B Haute-Corse 384
21 Côte-d'Or 945
22 Côtes-d'Armor 514
23 Creuse 71
24 Dordogne 823
25 Doubs 738
26 Drôme 647
27 Eure 375
28 Eure-et-Loir 333
29 Finistère 703
30 Gard 1 342
31 Haute-Garonne 2 839
32 Gers 83
33 Gironde 3 220
34 Hérault 1 837
35 Ille-et-Vilaine 2 112
36 Indre 184
37 Indre-et-Loire 901
38 Isère 1 152
39 Jura 153
40 Landes 241
41 Loir-et-Cher 246
42 Loire 1 469
43 Haute-Loire 101
44 Loire-Atlantique 1 680
45 Loiret 968
46 Lot 102
47 Lot-et-Garonne 442
48 Lozère 65
49 Maine-et-Loire 661
50 Manche 449
51 Marne 1 092
52 Haute-Marne 175
53 Mayenne 153
54 Meurthe-et-Moselle 1 419
55 Meuse 162
56 Morbihan 478
57 Moselle 2 546
58 Nièvre 121
59 Nord 6 975
60 Oise 563
61 Orne 208
62 Pas-de-Calais 3 474
63 Puy-de-Dôme 1 273
64 Pyrénées-Atlantiques 1 335
65 Hautes-Pyrénées 458
66 Pyrénées-Orientales 985
67 Bas-Rhin 1 848
68 Haut-Rhin 1 011
69 Rhône 5 956
70 Haute-Saône 136
71 Saône-et-Loire 638
72 Sarthe 570
73 Savoie 514
74 Haute-Savoie 553
75 Paris 24 182
76 Seine-Maritime 2 838
77 Seine-et-Marne 3 907
78 Yvelines 4 198
79 Deux-Sèvres 192
80 Somme 535
81 Tarn 386
82 Tarn-et-Garonne 373
83 Var 1 788
84 Vaucluse 781
85 Vendée 232
86 Vienne 566
87 Haute-Vienne 789
88 Vosges 253
89 Yonne 601
90 Territoire-de-Belfort 185
91 Essonne 3 430
92 Hauts-de-Seine 6 765
93 Seine-Saint-Denis 4 631
94 Val-de-Marne 4 116
95 Val-d'Oise 4 362
Métropole 140 416
971 Guadeloupe 1 034
972 Martinique 844
973 Guyane 707
974 Réunion 1 149
975 Saint-Pierre-et-Miquelon 9
976 Mayotte 405
978 Saint-Martin 71
987 Polynésie française 274
988 Nouvelle-Calédonie 547
FRA DOM-COM 5 040
Métropole - DOM-COM 145 456
Conformément aux engagements pris, le Gouvernement a décidé de renforcer les effectifs des forces de l'ordre. C'est ainsi que 480 emplois supplémentaires de policiers et de gendarmes seront créés en 2013. Par ailleurs, les suppressions de postes décidées dans le cadre de la révision générale des politiques publiques ont été stoppées (3 200 suppressions de postes programmées pour 2013 n'auront pas lieu). Un effort comparable de créations d'emplois supplémentaires sera consenti au cours des années suivantes. En 2013, la police nationale recrutera ainsi 2 432 gardiens de la paix (contre 500 au cours des deux dernières années) et 2 371 adjoints de sécurité (ADS), soit 6 900 recrutements (contre 3 199 en 2012). Ces moyens humains permettront de renforcer la présence physique des fonctionnaires de police sur le terrain, essentielle pour rassurer la population et interpeller les auteurs d'infractions, tandis que des policiers bien formés seront affectés dans les zones de sécurité prioritaires (ZSP) par le biais des mutations. Pour sa part, la gendarmerie nationale recrutera 3 641 sous-officiers en 2013 (contre 3 148 en 2012) et elle bénéficiera ainsi de 193 créations d'emplois supplémentaires.