14ème législature

Question N° 26550
de M. Julien Aubert (Union pour un Mouvement Populaire - Vaucluse )
Question écrite
Ministère interrogé > Économie et finances
Ministère attributaire > Économie

Rubrique > bâtiment et travaux publics

Titre > entreprises

Analyse > revendications.

Question publiée au JO le : 21/05/2013 page : 5214
Date de changement d'attribution: 18/05/2017
Date de renouvellement: 04/02/2014
Date de renouvellement: 05/08/2014
Date de renouvellement: 08/03/2016
Question retirée le: 20/06/2017 (fin de mandat)

Texte de la question

M. Julien Aubert appelle l'attention de M. le ministre de l'économie et des finances sur la situation préoccupante des entreprises du bâtiment et des travaux publics (BTP). En effet, si l'investissement privé s'est effondré et les budgets de commande publique ont fortement régressé ces derniers mois, les acteurs du BTP doivent faire face à une concurrence exacerbée par l'utilisation d'une main-d’œuvre à bas prix. Or face à une nette diminution des commandes et à une concurrence déloyale étrangère la situation de ces entreprises se dégrade de plus en plus. Ne dit-on pas, « quand le bâtiment va, tout va » ? Mais quand le bâtiment ne va pas, plus rien ne va... Les acteurs du BTP demandent donc instamment de mobiliser de nouveaux moyens pour redynamiser la commande publique. Ils souhaitent aussi qu'une réflexion approfondie sur l'innovation financière soit conduite au plus vite afin de relancer l'investissement privé, ainsi qu'une réduction significative des normes administratives. Il lui demande, en conséquence, ce que le Gouvernement entend prendre comme mesure afin de remédier à cette situation qui met en péril un secteur important de l'économie française.

Texte de la réponse