14ème législature

Question N° 66837
de M. Christophe Premat (Socialiste, écologiste et républicain - Français établis hors de France )
Question écrite
Ministère interrogé > Éducation nationale, enseignement supérieur et recherche
Ministère attributaire > Éducation nationale, enseignement supérieur et recherche

Rubrique > enseignement

Titre > programmes

Analyse > sciences du numérique. développement.

Question publiée au JO le : 21/10/2014 page : 8730
Date de changement d'attribution: 07/12/2016
Date de renouvellement: 10/03/2015
Date de renouvellement: 21/07/2015
Date de renouvellement: 10/11/2015
Date de renouvellement: 08/03/2016
Date de renouvellement: 30/08/2016
Date de renouvellement: 03/01/2017

Texte de la question

M. Christophe Premat attire l'attention de Mme la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur les conclusions du rapport Jules Ferry 3.0 rendues début octobre 2014. L'enseignement à l'informatique est en train d'être généralisé avec également l'optique de l'apprentissage au codage. Dans le même temps, la pénétration du numérique dans l'école remet en question les modes d'organisation sociale et aussi la formation des enseignants. Dans les pays voisins tels que l'Angleterre, l'informatique est une composante essentielle de l'enseignement et notamment de l'enseignement scientifique. En Angleterre, suite au rapport « Shut down or restart » de la Royal Society (2010), l'informatique fait depuis 2013 partie de l'enseignement des sciences et des examens au même titre que la physique, la chimie ou la biologie. Il souhaite savoir si la mise en œuvre d'un plan numérique dans les établissements scolaires pourrait faire partie des prochaines stratégies scolaires avec la restitution systématique d'un rapport de chaque établissement au sein de chaque académie.

Texte de la réponse