14ème législature

Question N° 67793
de M. François de Mazières (Union pour un Mouvement Populaire - Yvelines )
Question écrite
Ministère interrogé > Ville, jeunesse et sports
Ministère attributaire > Sports

Rubrique > sports

Titre > associations et clubs

Analyse > professionnalisation. coût.

Question publiée au JO le : 28/10/2014 page : 8923
Date de changement d'attribution: 18/05/2017
Question retirée le: 20/06/2017 (fin de mandat)

Texte de la question

M. François de Mazières attire l'attention de M. le ministre de la ville, de la jeunesse et des sports sur les difficultés financières rencontrées par les associations sportives, en particulier du fait de la professionnalisation des entraîneurs et des arbitres qui auparavant intervenaient de manière bénévole. En effet, les orientations stratégiques prises par le ministère et par les fédérations, en termes d'obligations à l'égard des clubs, paraissent, d'une part, ne pas avoir pris en compte les capacités du tissu associatif à les absorber et, d'autre part, n'avoir pas établi un encadrement suffisant et pérenne qui aboutit à générer aujourd'hui un véritable marché des entraîneurs et des arbitres, faisant peu à peu disparaître le statut de bénévole. Les clubs, ne souhaitant pas faire peser sur les cotisations des adhérents cette nouvelle charge financière, tentent de trouver de nouvelles sources de financement et se tournent vers les communes qui ne peuvent, quant à elles, répondre à toutes les demandes. Par conséquent, pour permettre à ces clubs de poursuivre efficacement et sereinement leur action pédagogique et sociale en direction des jeunes, il souhaite savoir si des dispositions pourraient être prises, d'une part pour alléger les charges de ces clubs et d'autre part, pour limiter l'inflation des rémunérations des entraîneurs et des arbitres.

Texte de la réponse