14ème législature

Question N° 7710
de Mme Sophie Dion (Union pour un Mouvement Populaire - Haute-Savoie )
Question écrite
Ministère interrogé > Éducation nationale
Ministère attributaire > Éducation nationale, enseignement supérieur et recherche

Rubrique > enseignement

Titre > politique de l'éducation

Analyse > classes vertes et de découverte. développement.

Question publiée au JO le : 23/10/2012 page : 5853
Réponse publiée au JO le : 30/12/2014 page : 10854
Date de changement d'attribution: 27/08/2014

Texte de la question

Mme Sophie Dion attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur le souhait exprimé par l'Association nationale des élus de la montagne de relancer les classes de découverte. En effet des obstacles majeurs sont un frein à l'organisation des classes de découvertes à savoir : les contraintes économiques, les questions de sécurité et la complexité des démarches administratives. Or les relancer serait bénéfique pour l'éducation éducative à l'école, pour la formation des citoyens à la problématique spécifique des territoires de montagne, ainsi que pour l'apprentissage de sports d'hiver. Compte tenu des bienfaits que représente le maintien des classes de découverte et des classes de neige, elle souhaite connaître les mesures qu'entend prendre le Gouvernement pour les développer.

Texte de la réponse

La ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche attache une grande importance au développement de la mobilité des élèves et, dans ce contexte, à l'essor des classes de découvertes dans le premier degré. Les sorties scolaires avec nuitées, sont l'occasion de mettre en oeuvre des démarches pédagogiques privilégiant les situations concrètes. À cet égard, la circulaire n° 2005-001 du 5 mai 2005 relative aux séjours scolaires courts et aux classes de découvertes dans le premier degré, rappelle « les bénéfices que les élèves peuvent retirer de cette expérience éducative et pédagogique unique ». Ainsi, les classes de découvertes doivent s'inscrire dans un projet pédagogique. Par ailleurs, dans le cadre de la feuille de route environnementale issue de la conférence environnementale de septembre 2013, le ministère s'est engagé à favoriser l'organisation des sorties scolaires dont l'importance dans l'éducation à l'environnement et au développement durable est reconnue. Dans ce cadre, la direction générale de l'enseignement scolaire a prévu de réunir un groupe de travail consacré aux sorties scolaires et au développement durable. Celui-ci associera à la réflexion, les ministères et les partenaires associatifs concernés et, en particulier, les associations d'élus.