14ème législature

Question N° 79
de M. François Cornut-Gentille (Union pour un Mouvement Populaire - Haute-Marne )
Question écrite
Ministère interrogé > Défense
Ministère attributaire > Défense

Rubrique > défense

Titre > armée de l'air

Analyse > ETEC. activités. statistiques.

Question publiée au JO le : 03/07/2012 page : 4247
Réponse publiée au JO le : 16/10/2012 page : 5734

Texte de la question

M. François Cornut-Gentille attire l'attention de M. le ministre de la défense sur l'escadron de transport, d'entraînement et de calibration (ETEC). Avec la volonté du Gouvernement de réduire le coût des transports des hautes autorités, l'escadron de transport, d'entraînement et de calibration se voit priver d'une partie importante de ses missions. Cette diminution d'activité pose la question de la préservation d'un tel escadron. Aussi, il lui demande de préciser, par appareil de l'ETEC, le nombre d'heures de vol effectuées au profit de hautes autorités en 2010 et 2011, et d'indiquer les prévisions pour 2012 et 2013 compte tenu des orientations données par le Gouvernement.

Texte de la réponse

La flotte des aéronefs de l'escadron de transport, d'entraînement et de calibration (ETEC) est actuellement composée de : un Airbus A330, deux Falcon 2000, deux Falcon 7X, deux Falcon 900, deux Falcon 50, six TBM 700 et trois Super Puma. Les données[1] relatives au nombre d'heures de vol effectuées par l'ETEC en 2010, 2011 et au cours du premier semestre 2012, par type d'appareil, pour le compte de la Présidence de la République, des membres du Gouvernement, du président du Sénat et du président de l'Assemblée nationale figurent dans le tableau suivant :
ANNÉE
2010
ANNÉE
2011
1er SEMESTRE
2012
Airbus A330 83 h 27 415 h 16 127 h 49
Airbus A319[2] 645 h 12 - -
Falcon 2000 - 29 h 00 155 h 20
Falcon 7X 478 h 00 684 h 40 352 h 45
Falcon 900 575 h 35 924 h 10 172 h 40
Falcon 50 1 085 h 25 549 h 00 225 h 05
TBM 700 88 h 25 18 h 05 79 h 45
Super Puma 300 h 30 347 h 16 91 h 30
Il convient d'ajouter que la polyvalence des aéronefs de l'ETEC permet de déclencher, sans préavis, des missions diplomatiques vers tout type de destination, y compris des territoires hostiles. De plus, ces appareils accomplissent de nombreuses heures de vol en mission d'évacuation sanitaire (551 en 2010, 655 en 2011 et 381 durant le 1er semestre 2012). Au regard de la nature des missions confiées à l'ETEC, il n'est pas possible d'indiquer précisément les prévisions pour le 2e semestre 2012 et l'année 2013.
[1] Le décompte présenté intègre le temps de mise en place des aéronefs « à vide » lors des voyages officiels.
[2] Les deux Airbus A319 ont été remplacés en cours d'année 2010 par un Airbus A330.