15ème législature

Question N° 21585
de M. François-Michel Lambert (Libertés et Territoires - Bouches-du-Rhône )
Question écrite
Ministère interrogé > Solidarités et santé
Ministère attributaire > Solidarités et santé

Rubrique > pharmacie et médicaments

Titre > Lutte contre l'antibiorésistance et développe

Question publiée au JO le : 16/07/2019 page : 6617

Texte de la question

M. François-Michel Lambert attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur l'importance de la lutte contre l'antibiorésistance. L'utilisation massive d'antibiotiques, tant chez l'homme que dans l'élevage intensif des animaux, a favorisé le développement de souches résistantes aux antibiotiques. Ponctuel au départ, ce phénomène s'est généralisé en France et dans le monde. Les médecins ne disposent plus de solution pour lutter contre les infections bactériologiques, les plaçant ainsi dans une impasse thérapeutique de plus en plus fréquente. En effet, des bactéries sont désormais résistantes aux antibiotiques « de derniers recours », laissant entrevoir un monde post-antibiotique où la moindre infection pourra provoquer la mort du patient. Face à ce défi, la phagothérapie consistant à utiliser des phages, des virus prédateurs naturels des bactéries, semble apporter une solution. Deux programmes hospitaliers de recherche clinique vont être réalisés en France prochainement. Ils seront très utiles pour apporter des éléments probants d'efficacité de la phagothérapie, données qui manquent à ce jour. Toutefois, si à l'issue de ces programmes il s'avérait que la phagothérapie n'était pas concluante, il aimerait connaître les autres solutions de la France pour lutter contre l'antibiorésistance.

Texte de la réponse