15ème législature

Question N° 35224
de Mme Florence Provendier (La République en Marche - Hauts-de-Seine )
Question écrite
Ministère interrogé > Solidarités et santé
Ministère attributaire > Solidarités et santé

Rubrique > pauvreté

Titre > Hausse de l'isolement en France

Question publiée au JO le : 22/12/2020 page : 9409

Texte de la question

Mme Florence Provendier attire l'attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur l'augmentation du nombre de personnes isolées en France. La crise sanitaire actuelle a des conséquences économiques et sociales fortes. Dans son rapport annuel sur les solitudes de décembre 2020, la Fondation de France fait état de 7 millions de personnes qui se trouvent en situation d'isolement, soit 14 % des Français. Ce nombre, qui n'a cessé d'augmenter depuis des années, s'est accentué avec les deux périodes de confinement que l'on vient de traverser. Au-delà de cette évolution chiffrée, c'est la typologie des populations concernées qui se trouve significativement modifiée. Alors qu'ils étaient plutôt épargnés par ce fléau, 13 % des jeunes témoignent qu'ils souffrent d'isolement contre 2 % en 2010. Le rapport précise par ailleurs que les catégories les plus aisées ne sont plus épargnées. Les personnes isolées ont ce point commun, à savoir des conditions de vie plus précaires que la moyenne des Français. Entre l'absence totale de lien social et une paupérisation accrue, cette crise, qui précarise davantage les plus vulnérables, laisse présager une explosion de la solitude en France. Sachant que les 18-29 ans constituent la classe d'âge la plus pauvre, cela pourrait expliquer en partie l'augmentation de l'isolement sur l'année écoulée. Elle salue les nombreuses initiatives qui ont été mises en place et les élans de solidarité qui ont émergé depuis le début de la crise, pour combattre l'isolement et la solitude. Si le Gouvernement a renforcé la lutte contre l'isolement des personnes âgées avec la création d'un portail dédié et d'un numéro vert national, elle l'interroge sur les mesures prévues face à l'explosion de l'isolement et de la précarité de la jeunesse en particulier et de toutes les strates de la population en général.

Texte de la réponse